Concilier endométriose et activité sportive peut être compliqué pour de nombreuses femmes atteintes d’endométriose et pourtant, une activité en particulier peut vous apporter de nombreux bienfaits. Il s’agit du yoga, pratique ancestrale d’origine indienne qui permet, à l’aide de différentes postures, de travailler sur l’ensemble du corps, et vise à apporter un bien-être physique et mental.   

Quels sont concrètement les effets positifs du yoga sur l’endométriose ?

Notre LUNAGirl, Endoserenity, professeur de yoga spécialisée dans la gestion des douleurs d’endométriose, explique que le yoga peut permettre :  

  • La réduction des douleurs à court et long terme 
  • La diminution des douleurs lombaires 
  • Une mobilité plus grande 
  • Une réduction du stress 
  • La détente musculaire (les crispations sont responsables de douleurs exacerbées) 
  • Un meilleur moral  
  • Une meilleure gestion des émotions  
  • Un apprentissage de la respiration profonde (utile en cas de crise) 
  • Un bien-être physique et psychologique global  

Ce sont des points essentiels qui permettent aux patientes atteintes d’endométriose de diminuer leurs douleurs, et d’apprendre à mieux connaître leurs corps pour gérer les prochaines crises. 

 

On vous partage les astuces d’Endo Serenity qui l’ont aidée dans son parcours endométriose :  

Le yoga (bien évidemment) : 

Cette activité peut être pratiquée par toutes les femmes, y compris par les personnes atteintes de douleurs chroniques, causées par exemple par une endométriose, puisque l’intensité du yoga peut être adaptée en fonction de sa forme.  

Nous pouvons trouver plusieurs types de yoga tels que :  

  • Le yoga vinyasa (enseigné par Endo Serenity), qui est un yoga sportif, se pratique avec des postures sportives, mais également des postures plus douces. Il permet de se reconnecter à sa respiration en la synchronisant à ses mouvements, peu importe la posture et l’intensité de la pratique. 
  • Le yin yoga, est parfait pour les jours où l’on est moins en forme. C’est un yoga récent qui consiste à tenir des postures d’étirements, de façon lente et douce. Cela permet de lâcher prise, et de se reconnecter à ses sensations. Lors de douleurs, le recroquevillement est un réflexe commun et plutôt naturel, cependant l’étirement est plus bénéfique, car il permet que de réduire les tensions du bas ventre.  

Ces deux types de yoga ont permis à Endo Serenity de reprendre le contrôle de son corps, tout en diminuant les douleurs.  

 

 La méditation et la respiration :  

La méditation et la respiration peuvent être des alliées à tout moment, et notamment pendant une crise d’endométriose, car contrairement au yoga, il n’est pas nécessaire bouger pour ces pratiques. La méditation permet d’apprendre à se recentrer sur soi, focaliser l’attention sur son corps, et se créer une bulle. Il est conseillé d’apprendre à méditer régulièrement afin de surmonter une période de crise, ne pas paniquer, et/ou être submergée par les douleurs, afin de réussir à en prendre le contrôle.  

La respiration est la clé ! Si la respiration est maintenue calme pendant une crise d’endométriose, les douleurs seront impactées, et seront plus faciles à gérer, moins intenses. Attention néanmoins, elles ne disparaitront pas complètement. Lors de fortes douleurs, le réflexe est de respirer par la cage thoracique. Or, ce mécanisme n’est pas idéal pour gérer la douleur. A l’inverse, avoir une respiration profonde et lente, en expirant par le nez et le ventre permet une bonne oxygénation et va détendre les muscles. On sait en effet qu’un corps tendu augmente les douleurs.  

 

Endo Serenity a également adopté une alimentation anti-inflammatoire, ainsi que la naturopathie au quotidien. (Lire article sur la naturopathie)

Si vous souhaitez en apprendre plus avec Endo Serenity, voici un lien vers différentes postures de yoga qui permettent de diminuer les douleurs :  

Postures de yoga par Endoserenity

Alors ready ? Nous, on est convaincu ! 

LUNA vous aide :

La fonctionnalité LUNA AGENDA vous permet en fonction des données de votre cycle menstruel :

De prévoir vos règles et de connaître le jour de l’ovulation pour prévoir ou éviter une grossesse.

Permet d’évaluer votre potentiel de fertilité selon votre âge à titre information, et suivre votre période de fertilité en fonction de votre cycle menstruel. Il vous est également possible d’enregistrer vos prises de température au sein de LUNA.

Ecrit et validé par Alice, alias EndoSerenity,  prof de yoga spécialisée dans la gestion des douleurs d’endométriose. 

Elle-même atteinte d’une endométriose, elle se met en quête de solutions naturelles pour soulager ses douleurs grâce à l’ostéopathie, la naturopathie, une alimentation adaptée, et surtout, le yoga.  

Suite à son coup de foudre pour la discipline, elle décide de s’y former, afin d’aider les femmes atteintes d’endométriose, en proposant des cours, des exercices de méditation, ou encore des astuces pour le quotidien.  


Lire aussi : LUNA vous explique : Le traitement de la douleur neuropathique