Le principe de l'ovulation

L’ovulation a lieu lors du 14ème jour du cycle menstruel dont la durée est en moyenne de 28 jours. Son principe est simple : un ovocyte est libéré dans le pelvis par l’ovaire puis est aspiré par l’une des deux trompes de Fallope. En l’absence de fécondation (qui permet d’obtenir un embryon) dans la trompe de Fallope, l’ovocyte est rapidement détruit (mort cellulaire) et les règles surviennent environ 2 semaines plus tard.

LUNA Mémo :

Le 1er jour de vos règles constitue le 1er jour du cycle menstruel.

Du 1er au 14ème jour : la phase folliculaire

La phase folliculaire correspond à la période entre le 1er et le 14e jour de votre cycle. Cette phase débute donc le 1er jour de vos règles. Durant cette phase, c’est la FSH qui va permettre à l’ovaire de réaliser la croissance de 4 à 5 follicules, afin d’en sélectionner un seul : le follicule dominant.

Ces follicules vont sécréter de l’œstrogène qui va permettre à la muqueuse utérine de se développer, pour atteindre une épaisseur nécessaire au développement d’un éventuel embryon. La durée de cette phase peut varier.

Le 14ème jour : la phase d’ovulation

La phase d’ovulation intervient au 14ème jour. Elle permet au follicule dominant de libérer l’ovocyte dans la trompe de Fallope. Le follicule dominant se transformera en corps jaune, responsable de la sécrétion de progestérone durant la dernière partie du cycle menstruel.

Du 14ème au 28ème jour : la phase lutéale

La phase lutéale correspond à la période entre le 14e et le 28e jour de votre cycle. La progestérone sécrétée par le corps jaune effectue un rétrocontrôle négatif, et agit comme un frein, sur la FSH et la LH. Durant cette phase, l’endomètre est maintenu épais par la sécrétion de progestérone par le corps jaune. En cas de fécondation, le corps jaune est maintenu et empêchera la survenue de vos règles. En l’absence de grossesse, le corps jaune se détruit et l’absence de progestérone provoque les règles. Le cycle hormonal redémarre alors.

 

Important :seule la phase lutéale est constante et d’une durée de 14 jours. À l’inverse, votre phase folliculaire peut varier, et être responsable d’un cycle menstruel plus ou moins long. Le jour de l’ovulation est donc calculé en fonction de la longueur du cycle habituel.

La double ovulation : c'est possible ça ?!

C’est simple : le principe de la double ovulation est qu’au lieu d’un ovocyte, l’ovaire en libère deux lors d’un même cycle !

S’ils sont fécondés, ils donneront alors naissance à des jumeaux dizygotes (faux jumeaux). Ainsi, il est possible d’ovuler plusieurs fois dans le même mois.

Quels sont les symptômes et les causes d'une ovulation multiples ?

Les symptômes

Les symptômes sont les mêmes que pour une ovulation simple, mais peuvent être différents pour chaque femme :

  • Des douleurs au niveau des ovaires
  • Des sautes d’humeur
  • Une forte sensibilité mammaire
  • Une augmentation de votre température
  • Une augmentation de la libido

Lorsqu’il s’agit d’une double ovulation, le taux hormonal étant plus élevé, les douleurs ressenties lors des règles peuvent être d’autant plus marquées.

Les causes

La double ovulation peut être causée par la prise de médicament (stimulation ovarienne paucifolliculaire) d’aide à la procréation, mais également par une diminution de la réserve ovarienne qui serait alors compensée par la libération de deux ovocytes.

LUNA vous aide :

Grâce à votre Evaluation LUNA et LUNA et moi, identifiez et analysez votre profil de douleurs. Évaluez et visualisez régulièrement leur évolution grâce à des courbes, des graphiques, et retrouvez tous les conseils de LUNA pour prendre soin de vous et gagner du terrain sur la maladie !


Co-écrit et validé scientifiquement par Pr Pietro Santulli

Responsable de l’Unité de Médecine de la reproduction rattachée au service Gynécologie obstétrique II de l’Hôpital Cochin à Paris

Lire aussi : LUNA vous explique : Le cycle menstruel