Les douleurs
Aïe… Les douleurs, peu intenses ou invalidantes, d’un extrême à l’autre, des règles à l’endométriose, elles nous signalent que quelque chose se passe dans notre corps, Le mécanisme de la douleur est également un sauveur : notre organisme nous signale que quelque chose se passe dans notre corps, quelque chose d’inhabituel, et/ou anormal.

L’inflammation est avant tout le mécanisme responsable des douleurs au moment des règles (dysménorrhées). Ces douleurs, au moment des saignements, sont souvent le premier symptôme rapporté par les patientes atteintes d’endométriose, avec une intensité forte.
Dans le cas d’une endométriose, le mécanisme de la douleur s’avère extrêmement complexe. En effet, ce sont les hémorragies au niveau des implants endométriosiques, qui déclenchent la réaction inflammatoire. Bien que l’on puisse retrouver une certaine corrélation entre les symptômes et la localisation des lésions, il existe souvent des discordances. En effet, Les douleurs liées à l’endométriose sont plurifactorielles, c’est-à-dire que plusieurs mécanismes sont impliqués, notamment les phénomènes d’hypersensibilisation. Les lésions d’endométriose sont l’élément déclencheur d’une cascade d’évènements, qui par « effet domino », entraine des douleurs chroniques.
LUNA vous explique et vous décrit les phénomènes et les causes de la douleur juste ici.

Rien trouvé.