Contraception : Le DIU hormonal

Qu’est-ce que le stérilet hormonal ou le SIU (système intra utérin) ?

Le dispositif intra-utérin hormonal, ou stérilet, est un moyen de contraception hormonal. Contrairement au DIU en cuivre (non hormonal), il peut être prescrit en cas de règles douloureuses, de saignements importants au moment des règles, et/ou si vous êtes atteinte d’adénomyose   

Le DIU hormonal est un dispositif en plastique souple, allant de 3 à 4 cm. Il ressemble à un T, avec à l’intérieur un fil contenant l’hormone progestative (lévonorgestrel). 

 

Comment se déroule la pose d’un stérilet ?

Le stérilet s’insère, replié sur lui-même, par le col de l’utérus, puis se déploie au fond de l’utérus. Il est recommandé d’effectuer la pose la semaine suivant les règles. 

Le DIU se pose après un avis médical et effectuée par un gynécologue, une sage-femme ou un médecin généraliste. Sa pose est en général rapide, elle dure quelques minutes, et au niveau de la douleur, certaines femmes peuvent ressentir une gêne durant cette opération.   

L’effet contraceptif commence deux jours après la pose, pour une durée maximale de 5 ans, avec une efficacité de 99% (efficacité supérieure à la pilule contraceptive).  

 

Comment fonctionne le DIU ?

Le mode d’action contraceptif est lié à la quantité d’hormone progestative, délivrée en petite quantité, de façon continue, qui se dépose sur les parois de l’utérus.  

Cette hormone va alors provoquer un épaississement des sécrétions du col de l’utérus, bloquant ainsi le passage des spermatozoïdes. L’endomètre sera également plus fin, et donc moins propice à la nidation. 

En plus d’avoir des actions à effet contraceptif et contragestif (qui empêche la nidation après le stade de la conception de l’embryon), le DIU a également un effet thérapeutique : il peut soulager les règles douloureuses et aider à réduire le flux des saignements. 

 

Comment me faire poser un stérilet ?

La pose d’un DIU se fait sur un avis médical par un professionnel de santé, qui peut être un médecin, un gynécologue, une sage-femme, ou encore un Centre de planification et d’éducation familiale. 

Un examen est effectué avant la pose du DIU afin de déterminer la taille de l’utérus et sa forme pour définir le modèle le plus adapté de stérilet, et vérifier qu’il n’y a pas de contre-indications à sa pose. 

Il peut arriver, moins de trois mois après la pose, que votre corps rejette le DIU et soit expulsé. Une expulsion peut s’expliquer par :  une forme particulière de l’utérus, ou encore par une pose du DIU a été inséré trop bas dans l’utérus ou encore les femmes qui se le font poser moins de 6 semaines après un accouchement.  

Le stérilet est délivré en pharmacie sur ordonnance médicale. Son prix est d’environ 125 euros. Il est remboursable à hauteur de 65% par la Sécurité Sociale, et votre mutuelle peut compléter la prise en charge. 

Quelles sont les contre-indications ?

Le stérilet n’est pas recommandé dans les cas suivant :

  • infection sexuellement transmissible (IST) récente ou non traitée 
  • malformation de l’utérus 
  • grossesse potentielle ou connue  
  • thrombose veineuse, tuberculose génitale, embolie pulmonaire, phlébite,  
  • cancer du sein ou cancer du col de l’utérus ou de l’endomètre (avant traitement) 
  • migraines neurologiques 
  • hépatites 

 

Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Les principaux avantages du stérilet hormonal sont les suivants : 

  • Efficacité quasi-optimale à 99%*  
  • A une longue durée d’action de 5 ans maximum 
  • Est moins contraignant au quotidien qu’une pilule contraceptive 
  • Soulage les crampes et douleurs pelviennes engendrées par les règles   
  • Peut être retiré à tout moment avec un retour de la fertilité immédiat en cas de retrait. 

Les principaux inconvénients sont essentiellement les effets secondaires, tels que les troubles du cycle (spottings ou absence de règles), l’acné, les douleurs mammaires, les kystes fonctionnels ovariens, maux de tête, sautes d’humeurs.  

Le DIU peut également provoquer des sécheresses vaginales, dues à la progestérone, pouvant rendre les rapports sexuels douloureux. 

*ANSM

Découvrez des professionnels de santé accessibles sans RDV grâce à Hello Care !

LUNA vous aide :

LUNA vous propose de réaliser le test LunaEndoScore®, le Dispositif Médical certifié CE d’aide au diagnostic de l’endométriose, qui vous permettra de connaître votre propre risque d’endométriose en répondant à un questionnaire fondé sur une expertise médicale.

Usage prévu

LunaEndoScore® a pour objectif d’aider au dépistage de l’endométriose par le calcul d’un score de risque déterminant la probabilité d’être affectée par l’endométriose à partir des réponses des utilisatrices à un questionnaire.