Les règles sont souvent une période difficile chez les femmes car sujettes à de grosses fatigues, à un manque de confiance en soi, mais également période de stresse dû aux douleurs que certaines règles peuvent poser. Dans cet article, LUNA va tenter de vous donner toutes les solutions possibles et nos petits conseils afin de vivre avec vos règles en toute sérénité dans différentes situations.

LUNA Mémo : Le mécanisme des règles et des saignements vaginaux

Les règles : c’est une étape inévitable qui participe à l’évolution de la petite-fille que nous étions en jeune femme par la transformation physique de notre corps.

Les règles, ou menstruations correspondent à une desquamation de notre endomètre, formé de cellules endométriales, qui se caractérise par des saignements vaginaux durant une période de 3 à 8 jours. Ce phénomène est complexe et unique dans l’organisme, il fait intervenir de nombreux mécanismes, et notamment des mécanismes inflammatoires (prostaglandines).

Afin de renouveler l’endomètre de façon rapide, notre utérus fait intervenir une réduction du flux sanguin, un œdème important, ainsi que l’afflux de globules blancs (dégageant des protéines de l’inflammation). Ces trois actions provoquent une inflammation prolongée nécessaire à la perte de l’endomètre. Des contractions utérines favoriseront l’expulsion de cette muqueuse accompagnée de sang.

Les règles dépendent du cycle hormonal, qui est différent pour chaque femme et peut également évoluer tout au long de la vie. Ces variations sont en relation avec le fonctionnement ovarien dépendant de la réserve ovarienne, qui sont des caractéristiques propres à notre corps de femme, mais peuvent également être dus à la prise de traitements hormonaux.

Au travail

Avoir ses règles au travail est souvent signe de tabou et de honte. Certaines femmes chanceuses n’ont pas réellement de gêne occasionnée par les règles lorsqu’elles sont au travail, mais nous ne sommes pas toutes égalitaires face à cette règle. Alors pour toutes celles qui ont du mal à gérer règles et boulot, voici ce que LUNA préconise. Il faut apprendre à connaître son cycle et comment notre cerveau et corps réagissent lorsque celui-ci est présent, vous pourrez donc organiser votre travail en fonction de vos humeurs. Ce n’est pas parce que nous sommes au travail que nous ne devons pas prendre soin de nous, il faut essayer de faire les tâches qui nous plaisent, porter une tenue confortable, ne pas avoir honte de parler ou de demander de l’aide, prendre des infusions pour aider à diminuer notre stresse. Enfin pour les jours où les règles sont vraiment douloureuses, essayez le télétravail s’il est possible dans votre emploi, il permettrait de vous sentir plus à l’aise et pouvoir être plus productive

Chez soi

Lorsque l’on a ses règles à la maison il est beaucoup plus facile pour nous de réduire nos douleurs en pratiquant des méthodes qui sont plus compliquées à effectuer en extérieur. La chaleur est un bon élément pour atténuer les crampes par vasodilatation, une des choses que l’on ne peut difficilement faire au travail c’est d’utiliser une bouillotte ou de prendre un bon bain chaud alors lorsque l’on rentre on en profite. Les règles sont une source de stresse supplémentaire aux autres tracas du quotidien, une des méthodes pour rejeter cette charge est de pratiquer de la méditation anti-stress, de nombreuses applications et site internet proposent des positions de yoga favorables à la diminution des douleurs. (Mais ce n’est pas parce que l’on est chez soi qu’il ne faut pas bouger activement en essayant de pratiquer une activité physique).

Pratiquer une activité physique pendant nos règles

Contrairement aux nombreuses idées reçues, pratiquer une activité physique est essentiel lors des règles et il peut même révéler être un très bon atout pour éviter les crampes et les ballonnements. Alors, il est évident que pratiquer un sport trop violent pendant son cycle est à éviter, mais en adaptant ses entrainements sportifs il est tout à fait possible de pratiquer les mêmes activités physiques qu’habituellement (sauf en cas de règles trop abondantes : Ménorragie). De nombreuses applications sportives et site internet proposent des exercices fitness adaptés à la pratique pendant les menstruations, ces exercices sont souvent associés à des mouvements à effectuer dans le bas du corps pour réduire les douleurs dues aux ballonnements et aux crampes. Nous vous conseillons d’effectuer des sports comme la marche rapide, le vélo ou encore la piscine afin de passer cette période sereinement, car oui, la pratique du sport libère de l’endorphine qui soulage de nombreuses douleurs dont celles liées aux règles.

En extérieur

Que ce soit sur la plage, dans un parc d’attractions ou encore pendant un voyage, les règles peuvent arriver à des moments non désirés et pas pratiques. Et certaines protections hygiéniques ne sont pas adaptées à toutes les activités que nous avions prévues. D’autant plus lors de longs voyages, le stresse dû aux transports, à la nouveauté et parfois même au choc culturel peut créer un dérèglement de votre cycle menstruel, en effet celui-ci étant étroitement lié à votre corps et votre ressenti. Ainsi, afin de partir en toute sérénité en voyage, nous vous conseillons d’utiliser des protections hygiéniques dont vous avez l’habitude, histoire de ne pas vous retrouver d’autant plus stressée et dénaturée par votre nouvelle protection.

LUNA vous aide

Grâce à l’Agenda LUNA, enregistrez, suivez et anticipez :

  • Votre période de règles
  • Votre jour d’ovulation
  • Votre période de fertilité
  • Vos symptômes
  • Vos traitements
Lire aussi : qu'est-ce que des règles abondantes ?

Médicament antidouleur

Lorsque surviennent les règles, de nombreuses douleurs peuvent être régulées grâce à la prise de médicament antidouleur (demandez l’avis à votre médecin avant la prise de ces médicaments). Voici une liste non exhaustive qui pourrait vous aider à choisir le médicament qui vous conviendrait :

Pour les douleurs légères

    • Le paracétamol (Dafalgan, Doliprane) il fera effet au bout d’une vingtaine de minutes et ce pendant environ 4 heures, attention cependant si vous avez de graves problèmes au foie, il peut être contre-indiqué.
    • L’antispasmodique (sans ordonnance : Spasfon®, DoloSpasmyl. ® ; avec ordonnance : Trimébutine®, Mebeverine®, Dicetel (Pinaverium®) lutte activement contre les spasmes musculaires donc est très efficace contre les crampes dues aux règles. Efficace pendant 60 minutes environ, il faut tout de même respecter un intervalle de 2 heures entre chaque prise. Attention aux effets secondaires qui peuvent entrainer une augmentation de la fréquence cardiaque, sècheresse buccale ou mauvaise acclimatation des yeux.
    • L’ibuprofène, un anti-inflammatoire non stéroïdien (NurofenFlash, Spedifen, Advil Caps) qui permet de diminuer les douleurs, dysménorrhées, etc. Pour un comprimé de 400 mg son efficacité est d’environ 8 heures, il est donc recommandé de ne pas dépasser les 2 doses par jour et d’espacer sa prise d’environ 6 heures.

Pour les douleurs persistantes

      • Le Flurbiprofène (Antadys®, Cebutid, Ocufen…), un anti-inflammatoire non stéroïdien qui agit efficacement sur les dispositifs intra-utérins. Il a une durée d’action d’environ 6 heures avec une prise de comprimé recommandée toutes les 4 heures. Les effets secondaires sont souvent digestifs : nausées, vomissements, etc.
      • La pilule contraceptive pour diminuer les douleurs ou arrêter totalement les règles est une technique très efficace mais pour autant très peu recommandée sur le long terme, cette technique nécessite un suivi et une approbation de votre médecin ou gynécologue avant de choisir cette technique.

LUNA vous aide

La fonctionnalité Pilulier de LUNA vous permet d’enregistrer vos prescriptions de médicaments (traitements hormonaux, antalgiques, autres…) et de programmer des notifications à l’heure où vous souhaitez effectuer la prise de celui-ci. LUNA enregistre ces informations afin de vous permettre de suivre l’évolution de votre qualité de vie, et de vos douleurs, liée à vos traitements en temps réel, et aussi… de ne plus jamais oublier de prendre votre traitement 😊

Lire aussi : mieux l'endométriose grâce à la naturopathie

Co-écrit et validé scientifiquement par Dr Jean-Philippe Estrade,

Chirurgien gynécologue et obstétrique, expert en endométriose à l’Hôpital Privé Clairval et la Clinique Bouchard, à Marseille.